Accueil Pédagogie & Didactique

Ouvrages sur l'orthographe

Persée

2858 articles scientifiques à propos d'orthographe
sont disponibles sur le Portail Persée : ICI

Pédagogie & didactique

Orthographe recommandée. Exercices et mots courants

  • C. Contant, De Champlain S. F., 2011, 216 p.


Testez votre orthographe. Doit-on écrire : boursoufler ou boursouffler ? extra-fort ou extrafort ? un repose-pieds ou un repose-pied ? Doutez-vous ? Venez vous familiariser avec la nouvelle orthographe recommandée. Elle est en vigueur.
Répondez à plus de 750 questions. Amusant et idéal pour être à jour. 70 tests, exercices et jeux. 500 mots fréquents.
Apprenez les plus récentes règles. Elles sont applicables dans toute la francophonie. En quatre étapes faciles, testez-vous et découvrez les mots touchés par les rectifications officielles de l'orthographe du français. Pour mettre à jour vos connaissances : des questions à choix multiples, des VRAI ou FAUX et des jeux de culture générale.

Commander dans une librairie en ligne
 

Raisonner l'orthographe au cycle III

  • Jean-Pierre Sautot, SCEREN , 2002

L’orthographe est un système clos qui n’a rien de naturel. Là réside toute la difficulté de son apprentissage. Comment faire entrer les élèves dans le système orthographique ? Cet ouvrage ouvre quelques portes : construction de connaissances, raisonnements, évaluation. Inclure l’apprentissage de l’écriture dans un projet de classe ou de cycle, tel est l’objectif de ce livre. Un apport d’informations théoriques pour le maitre soutient des propositions d’activités pour les élèves. Une aide au projet répond aux inquiétudes que peut susciter le changement pédagogique sur un terrain aussi sensible que la norme orthographique.

 

Éole. Échelle d'acquisition en orthographe lexicale

  • B. Pothier & P. Pothier, Retz, 2004, 256 p.

Fruit d'un vrai travail de recherche-action de plus de six ans, validé par des enquêtes et des tests menés dans plus de 2 000 classes, Éole est une nouvelle échelle d'acquisition en orthographe lexicale destinée à l'école élémentaire. Cet outil permet aux enseignants de connaître le niveau d'acquisition des 12 000 mots les plus courants, à l'écrit, dans les années 2000, par classe, du CP au CM2.
Cette version d'Éole avec CD-ROM permet :
- d'appréhender les pourcentages de réussite orthographique des élèves pour un terme donné, du CP au CM2 ;
- d'analyser un texte entier pour évaluer le degré de difficulté en orthographe lexicale ;
- des gérer les résultats des élèves et des classes au regard des textes analysés.
Ce logiciel offre aux enseignants la possibilité d'étalonner les textes qu'ils proposent à leurs élèves favorisant ainsi un enseignement raisonné de l'orthographe lexicale.

Commander sur le site de l'éditeur

 

Orthographier

  • M. Fayol & J.-P. Jaffré, Presses universitaires de France, 2008, 232 p.

L'orthographe du français, parce qu'elle est l'une des plus complexes au monde, fait régulièrement l'objet de débats sur les avantages et les inconvénients de cette complexité et sur les mérites comparés des méthodes d'apprentissage, anciennes comme nouvelles. Pourtant, ces échanges tiennent rarement compte des travaux scientifiques les plus récents qui nous apprennent à mieux comprendre les causes d'une telle complexité et les problèmes qui en découlent pour son acquisition. Il est vrai que ces travaux sont le plus souvent publiés en anglais, dans des revues ou des ouvrages difficilement accessibles.
Ce livre a donc pour but de mettre une information nouvelle à la disposition de lecteurs francophones intéressés par ces questions, pour des raisons professionnelles ou personnelles. Il y apprendront ainsi que la forme actuelle de l'orthographe du français est le résultat d'une histoire qui n'est pas un long fleuve tranquille et qu'il ne suffit pas d'apprendre des règles pour espérer en maîtriser les particularités. Ils y apprendront aussi que les difficultés relèvent de domaines différents - phonographie, lexique, morphologie - qui ne peuvent être traités de manière semblable. Se posent alors les questions de l'apprentissage et de la mise en œuvre des habiletés relatives à chacun de ces domaines, avec en perspective, les interventions possibles pour améliorer les performances et les connaissances.

Commander dans une librairie en ligne

 

Réussir à apprendre

  • G. Chapelle & M. Crahay (dir.), Presses universitaires de France, 2009, 248 p.

Le quotidien des enseignants, c'est la diversité des élèves. Avec pour tous le même objectif : réussir à apprendre. Le paradoxe de l'enseignement est là. Les élèves sont différents et, pourtant, l'enseignant se doit d'avoir, pour tous, la même ambition : les accompagner au plus loin sur les chemins de l'apprentissage. Cette mission ne s'apparente-t-elle pas à une tâche insurmontable ? Sans naïveté sur les difficultés que cela représente, cet ouvrage offre par ses différentes contributions, appuyées sur la recherche scientifique internationale, une réflexion sur la meilleure manière de faire surmonter aux élèves les obstacles qui surviennent.
La première partie interroge la manière de prévenir les difficultés d'apprentissage des élèves, en analysant ce qui emporte parfois l'élève dans une spirale de l'échec, et quelles pratiques d'enseignement pourraient l'éviter. En posant également le problème des publics défavorisés ou difficiles. La deuxième partie se penche sur les obstacles les plus fréquents, ceux propres à l'élève, sa motivation, sa gestion des relations sociales en classes, mais aussi les obstacles contenus dans les disciplines de base : lire, écrire, compter. Quant à la troisième partie, elle aborde la question des besoins spécifiques de certaines élèves : élèves issus de familles migrantes, élèves à haut potentiel, mais aussi souffrant de handicap (autisme, surdité) ou de troubles d'apprentissage. Pour tous, il s'agit de mieux les connaître et d'envisager comment le système scolaire peut leur faire atteindre le même objectif qu'aux autres : réussir à apprendre.

L'article de Michel Fayol intitulé « L'orthographe et son apprentissage » rejoint les préoccupations de ÉROFA.

Commander dans une librairie en ligne

 

Qui est illettré ? Décrire et évaluer les difficultés à se servir de l'Écrit,

  • J.-M. Besse (dir.), Retz, 2003, 223 pages

Cet ouvrage apporte un point de vue neuf sur les personnes en situation d'illettrisme. Il questionne la réalité même de l'illettrisme, lors de situations très concrètes de communication par l'Écrit. Il montre quels sont certains des enjeux majeurs des difficultés que rencontrent ces personnes, au-delà même des questions liées à l'utilisation de l'Écrit. Il indique également à quelles conditions le chercheur ou le formateur peut aller à la rencontre de ceux-là même que notre société qualifie d'« illettrés ».
Associant travaux scientifiques et expériences « de terrain », il s'appuie notamment sur les résultats d'une étude conduite à l'aide du DMA (diagnostic des modes d'appropriation de l'Écrit) sur les parcours individuels de personnes détenues en établissements pénitentiaires, pour présenter une vision précise et documentée de leurs « manières de vivre en situation d'illettrisme » ; pour cela, lors des évaluations, la démarche adoptée s'efforce, plutôt que de noter uniquement ce qui manque chez ces personnes, de relever ce qu'elles ont réussi au cours de leurs activités, comment elles s'y sont prises, quelles sont leurs représentations de l'Écrit et d'elles-mêmes au cours de ces tâches. Ainsi devient-il possible d'envisager la mise en place de dispositifs d'aide plus adaptés à la nature des difficultés rencontrées.
Les importantes différences interindividuelles constatées interrogent de ce fait sur l'emploi d'un même terme, « illetrisme(s) », pour décrire de façon pertinente leur rapport à l'écrit ; elles questionnent également sur les limites de compétences entre les lettrés et ceux que l'on tient parfois pour illettrés : qui est « illettré » ?
S'adressant à tous ceux qui se préoccupent de la « lutte contre l'illettrisme » (acteurs de terrain, chercheurs, « décideurs »), cet ouvrage avance des propositions quant aux outils à utiliser pour l'évaluation diagnostique des publics en situation d'illettrisme et quant aux modalités de l'accompagnement des ces personnes.

Commander sur le site de l'association

 

Orthographe : à qui la faute ?

  • D. Manesse, D. Cogis, M. Dorgans & C. Tallet, Postface d'A. Chervel, ESF éditeur, 2007, 250 p.

Oui ou non le niveau d'orthographe de nos enfants ou de nos élèves est-il plus mauvais aujourd'hui qu'il y a vingt ans ? Et nos arrière-grands-parents, faisaient-ils vraiment moins de fautes que nous ?
Touchant ces questions qui nous concernent tous, parents, enseignants, éducateurs en général, une étude comparative sur trois périodes différentes - 1877, 1987, 2005 - permet enfin de faire un bilan objectif sur ce sujet crucial de société.
Les lecteurs de cet ouvrage découvriront ainsi des résultats inattendus aux tests orthographiques menés. À travers eux, ils pourront trouver des éléments de réponses aux nombreux débats de société parfois très vifs sur des sujets actuels : inégalité de savoir entre garçons et filles, inégalité de savoir entre zones géographiques, rôle et place de l'écrit dans une société de l'image, etc.
Ils découvriront surtout dans cet essai passionnant, qu'au-delà des constats, des solutions existent dont, pourquoi pas, la simplification de l'orthographe ?

Commander sur le site de l'éditeur

 

Pour enseigner et apprendre l'orthographe : nouveaux enjeux, pratiques nouvelles

  • D. Cogis, Delagrave, 2005, 428 p.


Pourquoi les élèves font-ils autant de fautes, et toujours les mêmes ? Pourquoi n'appliquent-ils pas des règles sans cesses répétées ? Comment comprendre leurs erreurs ? Quels dispositifs mettre en place pour que leur niveau d'orthographe n'entrave pas leur scolarité ou leur vie professionnelle future, pour que l'écrit leur devienne un mode de penser et d'apprendre ? Telles sont quelques-unes des questions que se posent bien des enseignants de l'école et du collège. Prenant en compte des recherches récentes sur l'acquisition de l'orthographe, cet ouvrage s'adresse aux enseignants et aux formateurs avec l'objectif de donner des clés pour comprendre les procédures des élèves et leur façon de concevoir les notions orthographiques, compréhension indispensable pour pouvoir organiser un enseignement de l'orthographe approprié. Véritable guide théorique et pratique, l'ouvrage préconise une démarche en trois temps : écrire, découvrir, assimiler. Illustré de nombreux exemples de séances en classe commentés, et accompagné d'outils pédagogiques, il propose des situations d'apprentissage variées et privilégie constamment l'activité des élèves dans un domaine essentiel pour la maîtrise de la langue écrite.

Commander sur le site de l'éditeur

 

Comment enseigner l'orthographe aujourdhui ?

  • D. Cogis, 2011, Hatier


 

Comment rendre efficace l'enseignement de l'orthographe ?
Comment intéresser les élèves au fonctionnement de l'écriture du français ?
Comment éviter que les mêmes erreurs persistent de l'école au lycée ?

Cet ouvrage fournit des outils pour comprendre les erreurs des élèves et apporte des réponses concrètes aux questions posées aujourd'hui par l'enseignement de l'orthographe.

Ce guide met ainsi à la disposition des enseignants des connaissances et des dipositifs d'apprentissage pertinents pour mieux enseigner l'orthographe aujourd'hui.


Commander sur le site de l'éditeur

 

Savoir orthographier

  • A. Angoujard (coord.), Hachette éducation, 1997, 134 p.

Nénuphar, nénufar... l'orthographe terrifie les uns, fascine les autres. Son enseignement met en scène un « psychodrame » permanent où maîtres et élèves évoluent entre chausse-trappes et faux-semblants.
Véritable outil de travail conçu pour les maîtres par une équipe de chercheurs de l'INRP, cet ouvrage démontre qu'il est aujourd'hui possible de définir une autre stratégie d'enseignement et remettre l'orthographe à une place raisonnable : au service de la production d'écrits.

Commander dans une librairie en ligne

 
Plus d'articles...