Accueil Productions de l'association Interventions : conférences, colloques

Interventions : conférences & colloques

Conférences auxquelles des membres de l'association ont participé :


  • 30 mars 2010
    Table ronde aux Mardis du Grand Palais, sur le thème « Faut-il simplifier l'orthographe ? »
    avec M. Xavier North, Délégué général à la langue française et aux langues de France, ministère de la Culture et de la Communication, Serge Koster, agrégé et écrivain, Claude Gruaz, président de l'association ÉROFA

  • 6-7 décembre 2010
    Colloque international « Les Rectifications de l'orthographe de 1990 : enseignement, recherche et réforme, quelles convergences ? », CNRS UMR 8589, Paris 1 Panthéon Sorbonne / Campus CNRS de Villejuif, organisé par Susan Baddeley, Fabrice Jejcic et Camille Martinez
    Communication de Claude Gruaz, « Dans le sillage des Rectifications de 1990 : les recherches de ÉROFA »
  • 27 janvier 2011
    Conférence-débat de Claude Gruaz au SNES (Syndicat national de l'enseignement secondaire) : présentation des études de l'association ÉROFA

  • 9 avril 2011
    Conférence de Claude Gruaz organisée par Défense de la langue française à Rouen : « Comment renforcer l'orthographe française ?»

Promotion

Promotion

UN ROMAN d’Arthur Gardine (pseudonyme d’un membre d’EROFA)

L’Histoire du chat qui n’en était pas un…

ou Le précepte du non-CHAT

ROMAN, présenté dans une nouvèle orthographe, simplifiant les consones doubles, et précédé d’un avant-propos de Claude Gruaz, président de EROFA

Dans l’Histoire d’un chat qui n’en était pas un, les personages sont réfractaires à l’idée de réincarnation, mais ils côtoient un félidé qui en se servant d’un ordinateur pour comuniquer, exprime beaucoup de concepts novateurs à propos des humains. Celui-ci propose notament une méthode de relation entre individus qu’il nome « Charge Cardinale » et définit un modèle de règles qu’il apèle « le Précepte du non-CHAT. »

Sur la forme de l’écriture, l’auteur nous propose une véritable révolution qui va bien au-delà des réformes de 1990, en simplifiant la graphie des doubles consones, à l’exception de cèles nécéssaires à la prononciation des mots. Ce roman propose pour la première fois un texte rédigé en nouvèle orthographe démontrant par la pratique son emploi aisé pour tous dans la vie courante. L’auteur pour ce faire s’est apuyé sur les fascicules d’études de simplification de la langue publiés par EROFA (dont il est membre), association dirigée par Claude Gruaz.

Commande