Accueil Ouvrages sur l'orthographe Variation lexicale et évolution graphique du français actuel

Variation lexicale et évolution graphique du français actuel

VARLEX.  (Dictionnaires récents, 1989-1997), N. Catach, avec la collaboration de J.-C. Rebejkow
Conseil International de la Langue Française, 2001, 237 p.

La présente publication comprend le relevé de plus de 5000 variantes (mots qui s'écrivent de deux ou plusieurs façons différentes), existant actuellement entre les dictionnaires courants ou dans un seul et même ouvrage. Elle a essentiellement pour buts :
- D'évaluer avec précision ces phénomènes mal connus ;
- De mieux cerner les évolutions prévisibles de l'usage ;
- De favoriser ainsi une harmonisation lexicale sur le moyen et le long terme et, dans la mesure du possible, la réduction progressive de cette redondance en bonne partie non utile et non contrôlée ;
- De susciter en ce domaine, surtout sur le plan graphique, la reconnaissance du principe de la variation, mais aussi celle d'une concertation permanente à ce sujet, allant dans le sens de l'évolution de la langue ; d'un soulagement relatif sur certains points pour les usagers fort gênés par cette situation ; et donc aussi, il faut l'espérer, d'une amélioration de leurs performances et une hausse de niveau dans la pédagogie.
Cette direction vers l'harmonisation avait été explicitement demandée et encouragée par l'Académie française en 1990-1991 par la bouche de son Secrétaire perpétuel, Monsieur Maurice Druon (vr Rapport sur les Rectifications de l'orthographe française, Discours de présentation du texte au Premier ministre, p.5).
Le recensement de ces variantes a constitué pour nous, en dépit de notre longue expérience un travail délicat, non seulement en raison des redoutables spécificités du secteur et des difficultés des dépouillements de ce genre sur ordinateur (toujours sujets, comme on sait, aux coquilles et erreurs, surtout lorsque les mots n'ont pas une forme simple, aisément mémorisable), mais aussi parce qu'il s'agissait de mots difficiles à trouver, ce que l'on appelle des « entrées cachées » des dictionnaires (situées en renvois, en fin d'article, sous plusieurs entrées, en sous-entrées, etc.).

Commander sur le site de l'éditeur

Grammont

Les plus grands linguistes, comme Maurice Grammont, n'ont pas hésité à remplacer les lettres grecques et similaires par leurs correspondants français.

Maurice Grammont, Compte rendu du Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure, Revue des langues romanes, n° 53, 1916, p. 402-410.