Accueil Ouvrages sur l'orthographe Nouvelles Recherches en orthographe

Nouvelles Recherches en orthographe

Sous la direction de C. Brissaud, J.-P. Jaffré et J.-C. Pellat, ED. LAMBERT LUCAS

Ces journées d'études ont permis à un ensemble de spécialistes – linguistes, psycholinguistes et didacticiens – de confronter leurs points de vue sur l’orthographe de différentes langues (japonais, turc…), et tout spécialement sur celle du français qui continue de poser de nombreux problèmes aux usagers et surtout à ceux qui l’apprennent et l’enseignent. Ces textes font un point circonstancié, et comparatiste, sur l’état des connaissances dont nous disposons aujourd’hui, qui apportent des éclairages nouveaux sur le fonctionnement, l’acquisition et la didactique de l’orthographe. Outre qu’elles remettent en question bien des idées reçues, comme celle d’un âge d’or de la pédagogie de l’orthographe, ces études contribuent à définir les conditions d’un apprentissage optimal de l’orthographe.

Parution: avril 2008

Responsable(s) scientifique(s): Catherine Brissaud, Jean-Pierre Jaffré et Jean-Christophe Pellat 

Contributeurs: Mehmet-Ali Akinci, Christian Galan, Françoise Gadet, Bernard Lété, Pierre Largy, Michel Fayol, Annie Camenisch et Serge Petit, Fanny Heniqui et Martha Makassikis, Danièle Cogis, Claudie Péret, Jean-Pierre Sautot et Catherine Brissaud

Présentation (préface, introduction): C. Brissaud, J.-P. Jaffré et J.-C. Pellat

Commander chez l'éditeur

Promotion

Promotion

UN ROMAN d’Arthur Gardine (pseudonyme d’un membre d’EROFA)

L’Histoire du chat qui n’en était pas un…

ou Le précepte du non-CHAT

ROMAN, présenté dans une nouvèle orthographe, simplifiant les consones doubles, et précédé d’un avant-propos de Claude Gruaz, président de EROFA

Dans l’Histoire d’un chat qui n’en était pas un, les personages sont réfractaires à l’idée de réincarnation, mais ils côtoient un félidé qui en se servant d’un ordinateur pour comuniquer, exprime beaucoup de concepts novateurs à propos des humains. Celui-ci propose notament une méthode de relation entre individus qu’il nome « Charge Cardinale » et définit un modèle de règles qu’il apèle « le Précepte du non-CHAT. »

Sur la forme de l’écriture, l’auteur nous propose une véritable révolution qui va bien au-delà des réformes de 1990, en simplifiant la graphie des doubles consones, à l’exception de cèles nécéssaires à la prononciation des mots. Ce roman propose pour la première fois un texte rédigé en nouvèle orthographe démontrant par la pratique son emploi aisé pour tous dans la vie courante. L’auteur pour ce faire s’est apuyé sur les fascicules d’études de simplification de la langue publiés par EROFA (dont il est membre), association dirigée par Claude Gruaz.

Commande