Accueil Productions de l'association Publications des membres R. MARTIN

R. MARTIN

  • Comprendre la linguistique. Épistémologie élémentaire d'une discipline, R. Martin
    Presses universitaires de France, collection Quadrige, 2002, 191 p.


    Sans requérir de connaissance préalable, le présent ouvrage évoque les finalités que la linguistique se donne, les types de questions qu'elle pose (même les plus difficiles, mais formulées - autant que faire se peut - dans les mots de tous) et les divers chemins qu'elle emprunte pour y apporter quelque réponse. On y trouvera en somme une épistémologie de la discipline, aisée à comprendre, même si elle cherche à aller aussi loin que l'auteur en est capable.
    Sont présentées successivement, dans leurs acquis et dans leurs visées, la linguistique descriptive (qu'est-ce que décrire en linguistique ?), la linguistique théorique (qu'est-ce qu'expliquer en linguistique ?), la linguistique générale (quels concepts admettre, valables pour toutes les langues ?), la philosophie du langage (quels rapports unissent le langage à la réalité, à la pensée, à la vérité, à l'action ?), la linguistique historique (pourquoi et comment les langues évoluent-elles ?) et la linguistique appliquée (quel bénéfice pratique tirer de tout cela ?).
    L'ouvrage s'adresse à tous ceux qu'intéressent les langues et les langages, aux enseignants et tout particulièrement aux étudiants des premiers et seconds cycles - en linguistique, en philosophie, en informatique, en lettres et en langues.

    Commander dans une librairie en ligne

Promotion

Promotion

UN ROMAN d’Arthur Gardine (pseudonyme d’un membre d’EROFA)

L’Histoire du chat qui n’en était pas un…

ou Le précepte du non-CHAT

ROMAN, présenté dans une nouvèle orthographe, simplifiant les consones doubles, et précédé d’un avant-propos de Claude Gruaz, président de EROFA

Dans l’Histoire d’un chat qui n’en était pas un, les personages sont réfractaires à l’idée de réincarnation, mais ils côtoient un félidé qui en se servant d’un ordinateur pour comuniquer, exprime beaucoup de concepts novateurs à propos des humains. Celui-ci propose notament une méthode de relation entre individus qu’il nome « Charge Cardinale » et définit un modèle de règles qu’il apèle « le Précepte du non-CHAT. »

Sur la forme de l’écriture, l’auteur nous propose une véritable révolution qui va bien au-delà des réformes de 1990, en simplifiant la graphie des doubles consones, à l’exception de cèles nécéssaires à la prononciation des mots. Ce roman propose pour la première fois un texte rédigé en nouvèle orthographe démontrant par la pratique son emploi aisé pour tous dans la vie courante. L’auteur pour ce faire s’est apuyé sur les fascicules d’études de simplification de la langue publiés par EROFA (dont il est membre), association dirigée par Claude Gruaz.

Commande